Vue d’ensemble sur le projet

La Ville de Magog s’est engagée dans un exercice de planification stratégique qui guidera ses décisions et l’aidera à « créer » un futur répondant aux objectifs établis en termes de milieu de vie et de prospérité économique. Cette démarche est déterminante pour définir le Magog de demain. Le plan guidera les choix de la Ville, facilitera l’utilisation optimale de ses ressources et favorisera l’engagement des acteurs de son territoire.

Au terme de la première phase du projet, un plan stratégique a été publié. Celui-ci regroupe la vision, les orientations stratégiques et les pistes d’action générales que Magog souhaite atteindre et accomplir d’ici 2030 grâce à son implication et à celle de la communauté.

Vision

 

Orientations stratégiques et

pistes d’action générales

Orientations stratégiques

  1. Assurer un développement du territoire qui préserve et valorise le patrimoine historique et environnemental de Magog, tout en lui conférant une véritable signature architecturale.

Pistes d’action générales

  1. Revoir le plan d’urbanisme de la Ville et ses règles administratives en tenant compte du contenu des orientations stratégiques identifiées.
  2. Initier un ou des projets de mise en valeur pour divers quartiers de la ville dont, entre autres, celui des Tisserands, en incitant les propriétaires à restaurer leurs maisons, à l’aide de divers incitatifs de la Ville et/ou du gouvernement.
  3. Développer et mettre en œuvre un plan de conservation du territoire avec des objectifs ciblés (milieux naturels, milieux humides, écosystèmes forestiers, paysages et points visuels à conserver etc.).

  1. Contribuer au bien-être et à la santé des Magogois en favorisant la pratique des activités physiques et de plein air.
  1. Développer de nouveaux réseaux pédestres, cyclables et navigables non motorisés qui facilitent l’accès aux différents centres d’intérêts et utilitaires de Magog (milieux naturels, lieux historiques, parcs et infrastructures publiques, lieux de travail, centre-ville, etc.).
  2. Adapter la réglementation et implanter des services pour donner accès à tous les types de transport actif sur les pistes cyclables.
  3. Encourager et mettre en valeur la création par la population locale d’évènements sportifs respectant les attraits naturels et l'environnement.
  4. Établir un plan de développement des infrastructures et des programmes de santé globale pour le bénéfice de la population de Magog, suite à un inventaire de l'existant, en partenariat avec les secteurs scolaires, de la santé et du municipal.

  1. Faciliter l’intégration, l’équité sociale et le développement d’un fort sentiment d’appartenance, notamment grâce à des politiques innovantes et au renforcement du caractère animé et culturel de la ville.
  1. Initier un projet collectif de réaménagement du centre-ville qui démontre les capacités créatives de Magog (par exemple : verdissement, agrandissement des terrasses, enfouissement des fils, mise en valeur de la rivière, piétonnisation ou sens unique, offre artistique, etc.).
  2. Encourager la mise en œuvre d’activités de quartier.
  3. Valoriser un espace communautaire qui deviendrait un lieu de rassemblement permettant la pratique de plusieurs activités artistiques, culturelles et sportives.
  4. Mettre en valeur un grand projet intergénérationnel ou des services d’entraide seraient offerts entre les retraités et les jeunes familles (activités d’aide au devoir, parrainage de personnes âgées, mentorat dans divers secteurs, etc.).

  1. Renforcer l’économie de Magog en se développant dans les secteurs de la santé, du tourisme responsable, du savoir et des technologies vertes et en favorisant la relève entrepreneuriale.
  1. Préciser le mandat de Magog Technopole et soutenir l’organisation dans ses démarches visant à attirer de nouvelles entreprises à Magog.
  2. Mettre en place un centre d’incubation d’entreprises (création, soutien au démarrage, partage des ressources) ayant une spécialisation dans l’économie verte.
  3. Développer une politique proposant des incitatifs pour favoriser les entreprises s’installant à Magog qui correspondent aux nouveaux axes de développement de Magog et/ou à d’autres orientations du plan.

  1. Conscientiser et inciter les citoyens, les entreprises et les organismes à la mise en oeuvre de pratiques écoresponsables en matière de gestion de l’eau et des matières résiduelles, de consommation d’énergie et de la qualité de l’air, de même que la préservation des paysages et des milieux naturels.
  1. Développer une section sur le site de la ville proposant des informations et des interactions sur les bonnes pratiques environnementales.
  2. Valoriser les organismes et les entreprises qui mettent de l’avant des pratiques écoresponsables.
  3. Adopter des réglementations pour limiter la production de déchets, diminuer la pollution de l’eau et de l’air et valoriser les milieux naturels, s’appuyant sur le fait qu’une réglementation amène à l’innovation.
  4. Créer un fonds communautaire dans lequel tous les acteurs de communauté peuvent contribuer et qui servira à supporter les initiatives environnementales collectives.

  1. Innover dans les infrastructures et les services municipaux et communautaires afin d’attirer et d’accueillir des jeunes, des familles et des entreprises, tout en répondant aux besoins d’une population en croissance et multigénérationnelle.
  1. Développer un plan marketing en collaboration avec plusieurs acteurs pour mettre en valeur les atouts de Magog afin d’inciter les jeunes familles à y demeurer ou à venir s’y installer.
  2. Développer une politique d’accès à des logements abordables ou à une première maison.
  3. Mettre en place des systèmes favorisant la mobilité de la population et réduisant la dépendance à l’automobile sur le territoire de Magog (logiciel de covoiturage, stationnement incitatif, taxi communautaire, etc.).

  1. Miser sur une démarche collective de développement touristique, favorisant l’adhésion de la population et conduisant à une offre innovante et reconnue.
  1. Organisation d’un forum en collaboration avec le CLD Tourisme portant sur une vision commune du développement touristique dans la MRC pour les dix prochaines années, permettant ainsi de pouvoir partager et prioriser les interventions.
  2. Travailler en partenariat avec le secteur Orford pour développer des activités touristiques et de plein air écoresponsables.
  3. Travailler avec les responsables un plan de circulation pour mettre en place des options permettant de diminuer la circulation d’origine touristique au centre-ville (par exemple : amélioration de la signalisation, voies de contournement, stationnements incitatifs à l’extérieur de la ville avec navette, etc.).
  4. Favoriser le tourisme participatif et écoresponsable afin de repenser la relation entre le citoyen, le touriste et l’environnement (séjour chez l’habitant, guide d’une journée, visite de quartier fondateur, vélo tuk-tuk, visite de producteurs, etc.).

  1. Soutenir des démarches de concertation et de partenariat qui encouragent l’engagement de la communauté, le soutien de l’économie locale et la synergie avec les acteurs régionaux.
  1. Que le conseil municipal de la Ville de Magog soit responsable du suivi du plan stratégique pour assurer le respect des orientations et un choix privilégiant des actions concertées et novatrices.
  2. Développer et/ou soutenir des actions visant à sensibiliser les jeunes à la vie municipale.
  3. Encourager les producteurs locaux afin que les citoyens de Magog puissent s’approvisionner directement.

  1. Miser sur la qualité et l’accessibilité de l’éducation et de la formation pour favoriser l’attraction et la rétention d’une main-d'oeuvre qualifiée dont les compétences sont en adéquation avec les axes de développement de Magog.
  1. Se lier au système de transport en commun de Sherbrooke permettant ainsi aux travailleurs et étudiants résidents de Magog d’aller travailler et étudier à Sherbrooke.
  2. Poursuivre le soutien et la participation aux initiatives des organismes liés à la formation de la main-d'oeuvre (centre jeunesse d’emploi, cld, etc.).
  3. Créer un partenariat entre la Chambre de commerce et les chaires de recherche pour favoriser l’accueil de stagiaires travaillant sur des projets innovants en lien avec les secteurs économiques à développer.
  4. Développer les liens entre les entreprises et les élèves du secondaire (visites, mentorat, présentations, etc.) pour lutter contre le décrochage scolaire.